Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A la découverte des châteaux de la Loire: histoire, architecture et jardin

A la découverte des châteaux de la Loire: histoire, architecture et jardin

Passionnée des châteaux de la Loire et de la Renaissance, j'ai décidé de vous raconter leur histoire, de vous en faire découvrir les méandres et pourquoi pas de vous donner aussi goût à un art moins connu de cette époque: l'art des jardins... Attachez vos ceintures nous remontons dans le temps :)


Gaston d'Orléans

Publié par Diane sur 26 Février 2013, 16:06pm

Catégories : #personnalités historiques

Personnage haut en couleur, Gaston d'Orléans est l'un des personnages les plus controversés dans l'histoire du château de Blois. Vous ayant proposé de découvrir son oeuvre de bâtisseur à Blois, je vous propose de découvrir cette personnalité hors norme...

Né à Fontainebleau le 24 avril 1608, Gaston d'Orlans est le frère benjamin du roi de France Louis XIII.

Cultivé et raffiné, mais velléitaire et inconstant, Gaston de France passa sa vie à conspirer, d'abord contre son frère et le cardinal de Richelieu (préférant à leur centralisation absolutiste une monarchie mixte avec représentation des corps sociaux à travers les assemblées d'États provinciaux ou généraux), puis contre sa belle-sœur Anne d'Autriche et le cardinal Mazarin.

Ces conspirations échouèrent toujours, faute de réel projet politique. Gaston dénonça souvent ses complices, puis les vit périr.

En 1628, il eut le commandement de l'armée qui assiégea La Rochelle et de celle de Picardie en 1636. En 1630, il participe à la révolte du duc de Montmorency. À la tête d'une armée de mercenaires, il appelle le royaume à la révolte, avant de s'enfuir en Lorraine après la défaite de Montmorency à Castelnaudary. À l'instigation de son confesseur l'oratorien Charles de Condren, il se réconcilie avec le roi à Troyes, le 18 avril 1630.

En 1631-32, il intrigue en Lorraine et publie un manifeste politique contre l'absolutisme. En 1634, il conclut un traité secret avec l'Espagne et complote contre Richelieu avec le comte de Soissons. À l'automne 1636, il participe au côté du roi au siège de Corbie.

Mais en 1638, la naissance inespérée d'un dauphin (le futur Louis XIV) le prive du rang de premier héritier de la couronne. Il perd son crédit financier, et ne peut poursuivre la reconstruction du château de Blois qu'il a entreprise.

À la mort de Louis XIII, Gaston de France est nommé lieutenant-général du royaume et chef des conseils sous l'autorité de la reine, pendant la minorité de Louis XIV. Pourtant Anne d'Autriche s'impose au Parlement de Paris, et prend les rênes du pouvoir avec le soutien de Mazarin.

Gaston participe encore à la Fronde, et Mazarin le fait exiler dans son château de Blois en 1652, où il meurt en 1660. Il est inhumé à la basilique de Saint-Denis, ultime privilège attaché au sang royal.

Gaston d'Orélans ne fut cependant pas uniquement un frondeur impénitent: le département des cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France conserve encore dix-huit recueils de cartes sous la cote Rés. Ge BB 2465, provenant de la collection cartographique de Gaston d'Orléans et le noyau des collections du département des Monnaies, Médailles et Antiques de la Bibliothèque nationale de France provient également de la collection de pierres gravées, de sculptures antiques du prince donnés au roi par son testament du 1er février 1660.

Gaston d'Orléans
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents