Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A la découverte des châteaux de la Loire: histoire, architecture et jardin

Passionnée des châteaux de la Loire et de la Renaissance, j'ai décidé de vous raconter leur histoire, de vous en faire découvrir les méandres et pourquoi pas de vous donner aussi goût à un art moins connu de cette époque: l'art des jardins... Attachez vos ceintures nous remontons dans le temps :)

chateaux-jardins-etc.overblog.com


Le château d'Amboise

Publié par Diane sur 17 Janvier 2013, 13:30pm

Catégories : #Préparer votre visite

Afin de faciliter vos futures visites au château d'Amboise voici quelques informations utiles:

  • Horaires:

Le Château est ouvert à la visite tous les jours de l'année à l'exception du 1er Janvier et du 25 Décembre:

Du 02 janvier au 31 janvier 9h-12h30, 14h-16h45

Du 01 février au 28 février 9h-12h30, 13h30-17h

Du 01 mars au 31 mars 9h-17h30 en continu

Du 01 avril au 30 juin 9h-18h30 en continu

Du 01 juillet au 31 août 9h-19h00 en continu

Du 01 septembre au 01 novembre 9h-18h00 en continu

Du 02 novembre au 15 novembre 9h-17h30 en continu

Du 16 novembre au 31 décembre 9h-12h30 14h-16h45

  • Tarifs:

Pour la visite des Logis, de la tombe de Léonard de Vinci et des jardins

Adulte Etudiant Enfant 7-18 ans

Droit d'accès & notice de visite 10,5 € 9 € 7,2 €

Droit d'accès et audio-visite (Adulte ou Junior) 14,5 € 2 13 € 2 10.2 € 2

Droit d'accès handicapé & accompagnateur

(audio-visite adaptée handicaps incluse) 9 € 8 € 7 €

Coulisses de l'Histoire 4 15 € 13 € 11,7 €

  • Ce qu'il faut voir:

Les extérieurs:

Le château d'Amboise se situant sur une hauteur, la vue des remparts offre une vue extraordinaire sur la Loire que le château surplombe. Cette vue pourra être appréciée de plusieurs points de vue, les remparts, le logis royal ou la grande Tour des Minimes.

Le château est aujourdhui accompagné d'un jardin contemporain plein de charme qui comprend l'un des plus vieux cèdres du Liban importé en France.

Le château d'Amboise comprend également une très belle chapelle: la chapelle Saint-Hubert édifiée et sculptée entre 1491 et 1496 par des artistes flamands dans le pur goût gothique flamboyant en pierre et craie de Touraine (Tuffeau) sur ordre de Charles VIII. On trouve sur le linteau de la porte d'entrée une représentation de la chasse de Saint-Hubert dans le goût gothique. Les vitraux, assez récents, retracent des épisodes de la vie de Saint-Louis, et le tympan datant du xixe siècle, représente Charles VIII et Anne de Bretagne.

Les intérieurs:

La salle des gardes meublée de coffre, banc et buffets gothiques en chêne massif du style XVe et xvie siècle.

Le promenoir des gardes est orné de reproductions de dessins de Jacques Androuet du Cerceau illustrant l'importance du château au XVIe siècle.

La salle des gardes nobles contrôlait l'accès de l'escalier menant à l'étage supérieur. La pièce s'articule autour d'un pilier central ou "palmier gothique" soutenant l'ensemble. On observe des copies réalisées au XIXe siècle d'armures du XVIe siècle. Une armure de combat dite "à côté", et une armure de parade plus légère. On note également un coffre de marine du XVIIe siècle.

La salle des tambourineurs correspond à l'emplacement d'une "chambre à parer" du roi. Son nom fait référence aux nombreuses fêtes et bals donnés au château sous le règne des Valois. Le sol est fait de carreaux de terre cuite fleurdelisés d'inspiration xve siècle. Le mobilier se compose d'une table Renaissance, d'une chaire, ou cathèdre gothique ornée des armes du cardinal Georges d'Amboise, et un coffre datant du règne de Charles VIII. Sur les murs, une tapisserie des Flandres du XVIe siècle représentant l'Hommage de la famille de Darius à Alexandre le Grand...

La salle du conseil possède deux cheminées: la première, disposant d'une hotte trapézoïdale, est encore marquée par la tradition gothique tandis que la seconde (à l'autre extrémité de la salle), illustre le style Renaissance. Le blason d'Anne de Bretagne (fleurs de lys et mouchetures d'hermine), décorent de nombreux éléments de la salle: hotte de la première cheminée, piliers centraux, vitraux des fenêtres sur Loire. L'emblème de Charles VIII (épée flamboyante ou palmée) orne également la hotte de la première cheminée. Au plafond sont inscrits des monogrammes de Charles VIII (entrelacs de C) et d'Anne de Bretagne (lettre A).

Sur les murs sont exposés des portraits de rois Bourbon: Henri IV (d'après Franz Pourbus), et Louis XIII (d'après Philippe de Champaigne).

La salle de l'échanson montre les nombreux changements apportés par le goût de la Renaissance, notamment dans les arts de la table. La salle est meublée à la fois de style gothique: un dressoir (appelé aussi crédence ou buffet), un coffre, deux chaires; et Renaissance: une chaire, des tables "à l'italienne" disposant d'allonges, un grand coffre en noyer sculpté et anciennement doré. Les murs sont décorés de tapisseries d'Aubusson du xviie siècle d'après des cartons de Le Brun.

L'embrasure de la fenêtre décorée de bâtons de pèlerins, de bourses pleines de pièces de monnaie et d'une besace, rappelle qu'Amboise était une étape des pèlerins qui se rendaient à Saint-Martin-de-Tours avant de poursuivre leur chemin jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle.

La chambre de Henri II possède un lit ouvragé de style Henri II aux grandes dimensions (2,18 m x 1,82 m). On note également un coffre bijou pourvu d'un double fond, ainsi que des portières et tapisseries de Bruxelles et de Tournai de la fin du xvie siècle et du xviie siècle.

La chambre Louis-Philippe est meublée de style "Premier Empire": un lit en bateau, un secrétaire, un guéridon au piètement de quatre colonnes, une commode en bois plaqué d'acajou; et de style "Louis-Philippe": semainier en acajou, chaise aux croisillons ajourés.

Sur les murs, on observe un Portrait de Madame Adélaïde, peint par Court, ainsi qu'un Portrait du duc et de la duchesse d'Orléans, d'après Franz-Xaver Winterhalter.

Le salon de musique est remarquable de part son mobilier. Le mobilier de ce vaste salon de musique se compose notamment d'un piano à queue Érard en placage de palissandre de Rio du xixe siècle, d'un secrétaire et d'une console de style "Restauration", et d'une chaise à dossier barrette en acajou estampillé Jacob. Sur les murs sont exposés un Portrait de Louis-Philippe Ier représenté avec les insignes de la monarchie et la Charte constitutionnelle de 1830, un Portrait de la reine Marie-Amélie, avec deux de ses fils, le duc d'Aumale et le duc de Montpensier, ainsi qu'un Portrait de Louis-Philippe-Joseph, dit "Philippe-Égalité". On note également un Portrait d'Abd El Kader, sur chevalet.

Pour plus d'informations:

Le château d'Amboise
Commenter cet article

Pastyme 11/08/2013 18:13

Bonjour,
Amboise,un château magnifique que j'ai visité il y a un certain temps.....je pense que j'y retournerai bientôt faire "chauffer" la carte de l'APN
bonne soirée

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents